23 , -  




FAQ







-




















Eurasian Movement (English)



.. " "" -


.. " "

>>
>>
>>
>>
>>
>>
>>
(.) | mp3
.

(- mp3, . 1 )
:
- -
- -

--
[ ]
[ ]
[ -]
[ ]
[ ]
- [ ]
[ ]
[ ]
? []
[ ]
.. >>
>>
>>
>>
>>
" "
, 125375, , , 7, 4, 605, (. )
:
+7(495) 926-68-11
- , , , , CD, DVD, VHS , , "" .
E-mail:
  • " "
    -:
    +7(495) 926-68-11
  • - " "
  • . ()

  • [ ]

  • .
    : 117216, / 9, ..

    " "




  •    width=

      width=

    - width=
    Rambler's Top100



    ..

    -
    evrazia - lj-community
    -
    -




    (VIII )

    ( )

    ( )

    ( )

    . @Mail.ru
    Alexandre Latsa|Entretien avec Christian Bouchet|21.09.2009 

    Alexandre Latsa

    Entretien avec Christian Bouchet


    Christian Bouchet bonjour et merci de rpondre mes questions. Tout dabord, pourriez-vous vous prsenter de faon synthtique ?

    Je suis enseignant de profession et, dans le mme temps, je suis aussi journaliste - la fois sur le net et dans des organes de la presse traditionnelle - ainsi qucrivain et diteur. Comme je ne ddaigne pas non plus le militantisme politique de terrain, je vous laisse imaginer quel point mes journes sont bien remplies Je suis de ceux qui disent : Les 35 heures je suis pour, mais pas tous les jours !

    Vous avez eu un parcours vari au sein de la mouvance nationale franaise et europenne, comment le rsumeriez-vous aujourdhui avec un peu de recul ?

    En ralit, mon parcours na pas t si vari que cela. Bien au contraire, jai tendance penser quil se caractrise par une grande constance. Je suis entr en politique durant le second semestre 1969. Javais lpoque 14 ans et demi. Aprs un court passage dans les milieux monarchistes, d mon origine familiale, je me suis rattach un courant que je nai jamais quitt depuis : celui du nationalisme-rvolutionnaire. Il sen est suivi presque trente ans dactivisme politique, comme militant dabord puis comme cadre dirigeant, dans des groupuscules dont le nombre dadhrents a vari, selon les priodes, entre quelques dizaines et quelques centaines.

    Alors que jai sacrifi beaucoup de choses cet engagement groupusculaire, je nai jamais rellement cru ses chances de russite politique.

    On peut donc se demander pourquoi jai persist

    Cest tout simplement parce que si je ne croyais pas la russite organisationnelle, jtais en revanche convaincu et je le suis toujours par la justesse des ides et par leur influence possible. Ainsi, je me retrouve assez bien dans cette citation de Gilles Martinet, qui a pass, pour sa part, une partie de sa vie dans des groupuscules de la gauche dure : Je nai jamais cru lavenir des petites organisations se situant en marge des grandes formations historiques. Et pourtant, jai particip moi-mme la constitution et la direction de plusieurs de celles-ci. Cest que je croyais que leur existence et que leur combat pouvaient entraner des changements au sein des grands partis.

    Ce rle les NR franais lont jou au sein du mouvement national. En plus de lui fournir quelques cadres de trs haut niveau, il ont servi de laboratoire idologique et de passeurs dides. Cest ce qua trs bien vu Nicolas Lebourg, un universitaire hostile mais honnte, qui, dans sa thse Les nationalistes-rvolutionnaires en mouvements (1962-2002), crit (p. 704) : Au sein mme du systme politique concurrentiel, les groupuscules trouvent leur importance en leur travail de veilleur et de fournisseur de concepts et dlments discursifs aux structures populistes qui ont, quant elles, accs lespace mdiatique. Si on y regarde bien, les nationalistes-rvolutionnaires ont donn trois ides au Front national : lanti-immigration, lanti-amricanisme, lanti-sionisme, et lont ainsi arm lexico-idologiquement.

    Mais pour jouer ce rle de formateur de cadres, de laboratoire idologique et de passeur dides, encore faut-il avoir une structure, une presse, des activistes, etc. Cest ce qui a justifi les constructions groupusculaires auxquelles jai particip et cest ce qui justifie toujours mon combat.

    Rcemment sont apparues, dans la scne politique et au sein des partis, de nouvelles lignes de fractures : atlantisme/continentalisme, sionisme/anti-sionisme, mondialisme/anti-mondialisme, libralisme/anti-libralisme, etc. Elles touchent tous les partis politiques y compris la mouvance nationale un point tel quil est difficile de sy retrouver. Quelles sont pour vous aujourdhui les principales, et quelles sont celles que vous prnez ?

    Ces lignes de fractures sont, du moins pour ce qui est de la mouvance nationale franaise, beaucoup plus anciennes quon ne le croit et on les retrouve dj clairement dans les annes 1950/1960. Il me semble que la situation est la mme, des niveaux diffrents, pour les autres forces politiques franaises, lexclusion sans doute des communistes.

    Cela tant, ce qui est sans doute nouveau et plus prometteur, cest que des recompositions, dans limmdiat fort timides cependant, se produisent et quelles se font en fonction de ces lignes de fracture et non pas en fonction du schma gauche-droite. Cest ce, quen dautres temps, javais dfini comme les nouvelles convergences et quun Thierry Meyssan a trs bien dcrit en faisant part de sa surprise quand il les a dcouvertes : Lorsque jai publi LEffroyable imposture, je mattendais des ractions selon le clivage droite-gauche, parce que javais toujours vcu avec. Je me suis rendu compte quune autre ligne de partage apparaissait, que javais des amis et des adversaires dans tous les camps. A cette occasion, Thierry Meyssan prcisait : Je pense que nous devons tous nous repositionner en fonction de la question principale, celle de la souverainet des peuples face limprialisme. . Cest une opinion que je partage et qui contient la rponse votre question, soit en clair que les lignes de fracture principales se structurent autour de lopposition continentalisme/atlantisme, anti-sionisme/sionisme, anti-libralisme/socit marchande, etc.

    On a souvent limpression que le FN ntait quune boue pour une grande majorit dlecteurs frustrs, quil faisait tout le temps le grand cart (absence de programme conomique clair, prises de positions gopolitiques contradictoires, etc..) mais quil tait maintenu soud et en position de force par son prsident, Jean Marie Le Pen. Comment envisagez-vous laprs Le Pen ? tes vous gollnischien ou mariniste ?

    Je me garderais bien de me dfinir par rapport une personne quelconque Si jai fait un choix, et celui-ci est clair et notoire, il a t non pas li une sympathie humaine particulire mais une rflexion idologique et stratgique sur la ncessit de dvelopper en France un mouvement national populaire et sur la personnalit la plus apte lincarner.

    Pour me rsumer, je reprendrais mon compte les termes dune tribune libre dAlain de Benoist publie sur le site voxnr.com peu de temps aprs les dernires lgislatives : Le Front national parat avoir mis du temps comprendre que la culture de ses lecteurs ntait pas forcment la mme que celle de ses militants. Lavenir du FN dpendra de sa capacit comprendre que son lectorat naturel nest pas le peuple de droite, mais le peuple den-bas. Lalternative nest pas pour lui de senfermer dans le bunker des purs et durs ou, au contraire, de chercher se banaliser ou se ddiaboliser . Lalternative laquelle il se trouve confront aujourdhui de manire aigu est toujours la mme : vouloir encore incarner la droite de la droite ou se radicaliser dans la dfense des couches populaires pour reprsenter le peuple de France dans sa diversit.

    Mon combat et celui de mes amis est l : lintrieur ou lextrieur du FN contribuer a ce quil devienne, selon les termes dAlain de Benoist, une force de transformation sociale dans laquelle puissent se reconnatre des couches populaires au statut social et professionnel prcaire et au capital culturel inexistant, pour ne rien dire de ceux qui ne votent plus. Quil devienne en clair le vritable parti du peuple de France .

    Quand je lis dans une dclaration de Marine Le Pen 20 minutes Je ne me sens pas laise dans les quartiers bourgeois. Je suis plus laise dans les quartiers populaires , quand je vois le FN axer sa campagne contre limmigration sur les aspects conomiques et sociaux de celle-ci ou organiser une manifestation devant le sige des patrons-voyous de la Fdration nationale de lindustrie htelire, quand je vois les excellents rsultats obtenus Hnin-Beaumont, je me dis que si nous navons pas encore gagn, il se pourrait bien que nous en prenions le chemin.

    Ltiquette souverainiste a-t-elle pour vous un quelconque sens lheure de la mondialisation, o lon assiste dans le monde une sorte de renaissance des grands espaces en Asie (Chine, Inde), dans le monde musulman (Turquie, union panafricaine), en Eurasie (Russie), en Amrique du sud (Brsil, Venezuela). La France a-t-elle une chance de survivre (dmographiquement, culturellement, conomiquement) sans lEurope ?

    Si par souverainisme on entend la France seule et une politique trangre denfermement obsidional rduite la dfense du pr-carr, ce terme na pour moi aucun sens. Il en a en revanche, sil recouvre une volont de redonner la France les moyens davoir une politique trangre et conomique indpendante et de pouvoir agir tant pour recrer lindispensable axe Paris-Berlin-Moscou, que pour structurer une Europe active et indpendante.

    Disons, pour rsumer lextrme, que la politique trangre que je souhaite la France correspond mille fois plus celle que mena Dominique de Villepin qu celle que dfend Philippe de Villiers.

    Paradoxalement alors que lon assiste cette renaissance des grands espaces, lEurope semble incapable dunit politique, tant les dissensions semblent fortes entre vieille Europe (continentale ?) et nouvelle Europe (atlantiste ?), comment lexpliquez-vous ?

    Sans aucun doute par linfluence et laction du parti amricain .

    Dans les annes 1960, Jean Thiriart parlait des centaines de petits Quisling qui agissaient en Europe de lOuest. Il y en a maintenant des milliers luvre en Europe orientale

    De plus, il y en a aussi beaucoup chez nous, et des postes dirigeants. Il y aurait beaucoup dire par exemple sur les structures du type French American Foundation il en existe des similaires dans presque tous les pays qui slectionnent parmi les lites locales ceux quil faut sduire. Actuellement, en France, ce type de think tanks sintresse de trs prs aux meilleurs jeunes lments issus des communauts immigres pour prparer lavenir et les gagner la cause du Grand Occident.

    La France vient de faire le choix de rintgrer le commandement arm de lOTAN. Pourtant au mme moment, ladministration Sarkozy semble jouer ladoucissement avec la Russie. En gros Nicolas Sarkozy joue sur les deux tableaux. Dans le mme temps, des voix se font entendre (mouvances dextrme gauche, divers intellectuels gaullistes) pour que la France intgre lOrganisation de la coopration de Shanghai. Quelle est votre opinion ce sujet et comment jugez-vous ce grand cart du prsident Franais ?

    Il nest pas exclu que notre prsident se laisse emporter par une volont dexister par lui-mme en politique trangre. Il est suffisamment gocentrique pour le faire et ceci pourrait expliquer cela. Toutefois, il sait que la laisse est courte et ses dissidences sont toujours trs contrles et balises

    Pour ce qui est dune intgration de la France lOrganisation de la coopration de Shanghai, dans ltat actuel des choses, mme si lide est sympathique, elle me semble relever de lutopie.

    A lheure de la crise financire, tout le monde saccorde dire, enfin, que peut tre la globalisation librale chou , et que le modle Occidental pour lhumanit nest peut tre pas le meilleur . Daprs vous do viendront les nouveaux modles civilisationnels et conomiques ?

    Do viendront-ils ? Je ne sais. Sans doute seront-ils multiples et adapts aux zones civilisationnelles. La finance islamique, quil est de bon ton de dnoncer dans la mouvance nationale, est sans doute un exemple dalternative conomique intressante.

    Quant nous, notre courant ne manque pas dides. Dans un texte rcent intitul Le solidarisme comme alternative la crise , Emmanuel Leroy a propos une troisime voie conomique dont je vous invite lire le dveloppement ici (http://www.voxnr.com/cc/dt_autres/EkVplZpkEFUySZGCbr.shtml) puisque je ne suis pas de taille concevoir une argumentation suprieure la sienne

    Vous tes trs prsent sur la scne gopolitique et notamment auprs du mouvement Eurasien dAlexandre Douguine (dont le programme politique gnralement peu connu est dtaill sur ce blog). Pouvez nous nous en parler ? Y a-t-il une volont de la part de nationalistes rvolutionnaires comme vous de crer des structures eurasistes en Europe ?

    Il existe en Europe occidentale des cercles eurasistes au moins au Portugal, en Italie, en Allemagne et en France. Le site med.org.ru est mis rgulirement jour dans quatorze langues dont huit sont parles en Europe de lOuest. Lan pass, lors des Journes de la dissidence qui regroupent traditionnellement tous les ans, au mois de novembre, les cadres NR europens Madrid, Dimitri Kutzenov, qui est dune certaine mesure lambassadeur du Mouvement international eurasiste avait fait le voyage de Moscou pour sentretenir avec nous.

    Vous pouvez en conclure quil y a bien une volont dorganiser une nbuleuse eurasiste lOuest . Cela tant, nous navons pas dambitions strictement politiques, nous nous contentons de rpandre des ides, de les faire connatre Parfois avec un succs indniable : la revue Eurasia, qui a des ditions en langue italienne et franaise, publie des textes duniversitaires et de gopoliticiens reconnus qui ne craignent pas de safficher dans nos colonnes.

    Le projet eurasien vous semble-t-il compatible avec le projet paneuropen de nombre de nationalistes dEurope ?

    Si vous fates allusion aux projets du type de ceux labors par Guillaume Faye ou par les proches de Pierre Vial, je vous rpondrais bien sr non. Il est dailleurs piquant que ceux-ci, qui rvent une grande Europe blanche, crivent eux-mmes qu il est malheureusement possible que lEurasie soit un concept plus raliste dans limmdiat que celui dEurosibrie que nous soutenons. (Terre et peuple n 37, 2008.

    En revanche, leurasisme quAlexandre Douguine dveloppe actuellement en Russie, et qui est pour partie redevable Ernst Niekisch et Jean Thiriart, est parfaitement compatible avec le paneuropisme nationaliste-rvolutionnaire.

    Pour la petite histoire, il semble mme tre, aux yeux de certains hirarques du Front national, compatible avec le nationalisme franais. Du moins dans lesprit de Jean-Marie Le Pen qui, lors de la convention dArras du FN du 15 mars dernier, a dclar : Nous voulons une Europe puissante, indpendante et respecte englobant les nations du continent boral de Brest Vladivostok. () Cette Europe-l, elle va, comme disait le Gnral de Gaulle, de l'Atlantique l'Oural, et mme jusqu Vladivostok, dessinant larc septentrional de nos solidarits culturelles et de nos intrts communs. () Cette Europe enrichie des cultures grecques et latines, magnifie par le christianisme, sublime par la Renaissance, cette Europe transmise de gnration en gnration jusqu nous et nos enfants, elle englobe bien sr limmense Russie. La France, lAllemagne, lItalie, nous avons tous besoin des gigantesques ressources en nergies fossiles de la Sibrie. La Russie, quant elle, qui est entre depuis longtemps dans la nuit glaciale de lhiver dmographique, a besoin dhommes, dingnieurs, douvriers, de colons, pour amnager lespace sibrien et contenir lexpansion dmographique naturelle de la Chine. La grande Europe continentale a, incontestablement, la taille critique pour contrebalancer la superpuissance amricaine, et contribuer lquilibre des forces qui est le meilleur garant de la paix mondiale.

    Pour les Franais et les Europens, les grandes inquitudes du futur sont le plausible leadership conomique Chinois et lexplosion dmographique des populations musulmanes, notamment lintrieur de lEurope. Comment estimez-vous compatible/incompatible ces deux lments ?

    Je ne suis pas convaincu que telles soient rellement les grandes inquitudes des Franais et des Europens. Du moins des simples citoyens. Il me semble que, selon la classe sociale laquelle ils appartiennent et en suivant, dune certain mesure, la pyramide de Maslow, ceux-ci sinquitent pour les uns des risques de chmage, de linscurit, de leur pauprisation, pour les autres des OGM, du rchauffement climatique, voire de la monte de lantismitisme

    Sinquiter de problmes gopolitiques ou dmographiques nest pas une attitude commune ni courante.

    Cela tant, il faut diffrencier deux choses : un pril jaune tant conomique que dmographique, qui est rel, et auquel il faut apporter des rponses gopolitiques qui justifient les thses eurasistes et un ventuel pril dmographique musulman qui lui me semble relever dun problme mal pos.

    Vous me parlez en effet de lexplosion dmographique des populations musulmanes, notamment lintrieur de lEurope . Dois-je en conclure que la seule explosion dmographique du tiers-monde qui vous proccupe soit celle des musulmans ? De mme, dois-je conclure que la seule immigration car tel est le vritable problme qui vous chagrine soit celle des mahomtans ?

    Je suis convaincu que non, mais votre question, par sa formulation mme, montre que vous avez inconsciemment subis linfluence des lobbies qui nous dsignent qui nous devons aimer et qui nous devons har.

    Maintenant soyons srieux, quil y ait un problme dexplosion dmographique dans les pays du tiers-monde, je suis daccord mme sil faudrait mettre quelques bmols cette analyse. Quil y ait un problme dimmigration en Occident, je le suis aussi.

    Mais mes yeux, tout dabord, lennemi ce nest pas limmigr, cest celui qui le fait venir, cest ce patronat qui dlocalise ainsi domicile et qui se sert des travailleurs quil importe pour maintenir un chmage lev et donc des salaires bas. Ensuite, il ny a pas pour moi dimmigration non-europenne qui soit pire ou qui soit meilleure du fait de la religion. Un musulman marocain en tant quimmigr vaut un tamoul hindouiste ou un ivoirien catholique. Nos amis espagnols qui connaissent une importante immigration de sud-amricains catholiques ne font gure de diffrence en terme de nuisance entre celle-ci et limmigration maghrbine musulmane Or, la manuvre de nos ennemis, de ceux justement qui font venir les immigrs, cest de nous en dsigner certains comme mauvais pour que nous trouvions les autres meilleurs, donc acceptables

    Alain Soral ou vous (entre autres) donnez limpression de jouer fond la carte arabo-musulmane , par exemple vous tes notamment rgulirement prsents dans les manifestations pro Palestiniennes, E&R jouant la carte de la mixit bleu-blanc-rouge, etc. Ces terrains taient pourtant jusqualors rservs lextrme gauche.

    Sur les positions dAlain Soral et de ses partisans, dont je ne suis pas, je peux difficilement vous rpondre. La seule chose que je peux vous dire est que mon agenda et le leur sont notablement diffrents.

    En ce qui me concerne, je soutiens effectivement la rsistance palestinienne et jappelle rgulirement ceux qui me suivent faire de mme, y compris en participant dventuelles manifestions ou actions organises par dautres que nous. Je suis surpris que cela semble tre quelque chose de nouveau vos yeux, puisque Jean Thiriart, Maurice Bardche, Franois Duprat et bien dautres sy sont dj engags ds le milieu des annes 1960, une poque o lextrme gauche tait bien timide sur ce point. Il faut se rappeler, quen France, une des toutes premires associations de solidarit avec la Palestine a t le Rassemblement pour la libration de la Palestine cr en 1967 par Franois Duprat. De mme, il est important dinsister sur le fait que le premier europen tomb dans les rangs de la rsistance palestinienne, Roger Coudroy, ntait pas une membre de la gauche radicale, bien au contraire, ctait un des ntres puisquil avait milit Jeune Europe avant de rejoindre les commando naissants de lOPL.

    A titre tout fait personnel, jajouterais que mon engagement en faveur de la Palestine ne date pas dhier. En effet, le tout premier article que jai donn la presse nationaliste-rvolutionnaire, la fin des annes 1970, fut un article de soutien au FPLP.

    Est-ce que ce soutien est tactique ? Est-ce par antiamricanisme et/ou antisionisme ?

    Mon soutien, comme celui de mes amis, est lgitim par deux arguments.

    Tout dabord par une rvolte, bien naturelle, contre une injustice faite tout un peuple qui on a vol sa terre. Ensuite par un souhait dtre libres chez nous de nos choix de politique extrieure et intrieure.

    Je mexplique. La cration puis la survie de lentit sioniste na t rendue possible que par le soutien des pays occidentaux. Pour obtenir celui-ci, les sionistes ont du dvelopper des lobbies, plus ou moins importants et plus ou moins actifs, afin de faire pression sur les gouvernements et les hommes politiques. En France, tout particulirement, ce lobby na jamais cess dagir afin que notre pays modifie sa politique trangre, non pas dans notre intrt mais dans un sens favorable ltat dIsral. Par ailleurs, la fois pour inquiter les juifs de France et les pousser ainsi faire leur Alyah, et pour mettre en mauvaise posture notre gouvernement et lobliger faire des gestes positifs , il na cess de crier au loup afin de faire croire un pril antismite. Dans cette manuvre, il a dsign un bouc missaire particulier, le mouvement national dans son ensemble, quelle que soit dailleurs sa position relle vis--vis dIsral, et ce faisant, il a largement contribu sa dmonisation et sa marginalisation politique.

    Combattre lentit sioniste et son lobby cest donc, mes yeux, revendiquer le droit pour la France davoir la politique trangre qui convient ses intrts et pour les Franais le droit de voter pour qui ils lentendent et non pas uniquement pour ceux que le CRIF dsigne comme cacher.

    Ne serait-il pas prfrable dadopter une ligne ni keffieh, ni kippa ?

    Alain de Benoist nous a rcemment dmontr la stupidit dune telle thse. Interrog sur la neutralit dans le conflit palestino-sioniste que suppose cette ligne il a rpondu : Carl Schmitt nous la rappel : saffirmer neutre, cest encore prendre position. Quand il y a un agress et un agresseur, la neutralit dun tiers profite objectivement ceux qui agressent. Dominique de Villepin le disait trs justement : lquidistance est impossible tenir lorsque lon est en prsence dun conflit asymtrique. Or, cest prcisment ce type de conflits qui se dveloppe aujourdhui un peu partout. () Dans lide que ce qui se passe Gaza ne nous concerne pas , je vois surtout, plus profondment, la marque lamentable, pathtique, de ce que lon appelle en philosophie la mtaphysique de la subjectivit, ou de faon plus familire le nombrilisme tribal. Lindividualisme consiste ne sintresser qu soi-mme, et se dsintresser des autres. Le nombrilisme tribal largit le je en nous , mais en conservant le mme raisonnement : le moi collectif est la fois le bien absolu et le seul critre de vrit. () Il fut une poque o lon trouvait conforme lhonneur de se battre pour une cause noble et juste, mme lorsquelle ntait pas la ntre. On jugeait galement honorable dtre activement solidaire des populations martyrises et de ceux qui rsistaient loppression. Avec le nombrilisme tribal, cette poque sachve. On soriente vraiment vers le degr zro de la rflexion. Je nai rien ajouter cette brillante analyse que je partage totalement.

    Seriez-vous de ceux qui pensent que le nationalisme franais ne se rgnrera que par limmigration, mme de non Europens ?

    Non, je ne le pense absolument pas.

    Il nest, cependant, pas exclu que certains descendants dimmigrs deviennent des nationalistes franais et participent ainsi au mouvement national. Il y en a dj un certain nombre. Mais je crains quand mme quun tel phnomne reste marginal. Il me semble que le sentiment nationaliste des franais de branche a plus de chance de se manifester dans un rattachement plus ou moins fantasm la terre ou la culture de leurs anctres. Je ne serais donc pas surpris si le phnomne dapparition de partis ethniques ou religieux connotation nationaliste auquel on assiste dj en France - avec le Parti des musulmans de France, le Parti antisioniste, le Mouvement des indignes de la rpublique ou le Mouvement des damns de limprialisme prenait dans les annes venir une certaine ampleur.

    Cela tant dit, lide de rgnration des ides que lon pourrait qualifier comme tant celles de la droite des valeurs par limmigration a t brillamment dfendue par Gilbert Comte, dans le numro du printemps 2006 du magazine Elments : Quand la droite, mes propos sonnent sans doute ses oreilles comme du chinois ou du bambara. Aux familles bourgeoises apeures quelle rassemble parfois lectoralement, je souhaite seulement davoir encore assez dnergie pour produire des grands frres sourcilleux comme il faut ltre sur lhonneur, commencer par celui des filles. Limmigration a transplant aux priphries de nos villes des peuples rests encore trs traditionnels. Ils y subissent depuis trente ans lagression dune modernisme destructeur sous toutes ses formes, commencer par la permissivit et la domination de largent. Si la droite clabaudeuse avait t autre chose que ce quelle est, cest--dire un ramassis de petits bourgeois bruyants mais apeurs, cest l quelle aurait envoy des missionnaires, afin dy lever des secours. Mais il lui aurait fallu une audace quelle nimagine mme pas dans ses ronrons de nonagnaires. Cest une ide que lon retrouve chez Alain Soral, voque en ces termes : La culture musulmane ne produit pas des dlinquants drogus et suicidaires, mais des hommes levs dans des valeurs. Des valeurs de dignit et de respect qui ressemblent beaucoup, finalement, celles quon inculquait aux hommes de France, et moi-mme, avant la dferlante du no-matriarcat lamricaine import par mai 68.

    Des mouvements rgionalistes et identitaires se dveloppent en Italie, et galement en France. Ces mouvements comme les Identitaires (en France) ou la Ligue du Nord (en Italie) prnent une identit triple chelle : rgionale, nationale et Europenne, et sont farouchement opposes au jacobinisme rpublicain, quelle est votre opinion sur ces mouvements ?

    Vous auriez aussi pu citer le Vlaams Belang, la Plate-forme pour la Catalogne ou des groupes plus marginaux comme Alsace dabord ou Adsav en Bretagne

    Mon opinion leur sujet est bien entendu ngative. Comment pourrait-il en tre autrement ?

    Bien sur, dfendre les identits locales est un engagement louable avec lequel nous sommes tous daccord. Mais il y a aussi un risque dhtrotlie, de drive perverse, qui, au final, peut aboutir favoriser la landerisation de lEurope et son affaiblissement. Et, cest, malheureusement, dans cette optique quagissent les divers groupes identitaires actifs au niveau europen.

    Leur lEurope aux cents drapeaux cest une Europe aux cents Kossovo

    Cest une Europe o toute solidarit disparat, o lon arrive des prises de position odieuses et grotesque comme celle de ce dirigeant identitaire breton qui dclarait rcemment quen Bretagne, il ne voyait pas de diffrence entre un immigr poitevin et un immigr africain !

    Cest aussi une Europe encore plus divise quelle ne lest actuellement, donc dont les composantes les plus faibles sont encore plus manipulables, et en dfinitive cest une Europe totalement impuissante. Une Europe que lon pourrait comparer lAllemagne daprs le trait de Westphalie, divise en 350 tats, qui pendant plus de 200 ans regarda lHistoire tre crite par dautres.

    Quand je vois que ceux qui prnent ce dmembrement de notre pays et de lEurope osent dans le mme temps au mpris de toute ralit gopolitique faire campagne sur le thme de lEurope puissance, je ne peux que minterroger sur leur intelligence ou leur sincrit.

    Vous citez le Kossovo, justement, le 24 mars dernier, ctait lanniversaire des bombardements de 1999 sur la Serbie. Depuis un an, le Kosovo serait un tat indpendant... Que vous inspire ces vnements ?

    Que voulez-vous quils minspirent dautre que de la rvolte ?

    Cela tant, votre question me permet de revenir sur la prcdente. Si la mouvance identitaire, en France, a beaucoup mdiatis les modestes actions caritatives quelle a mene en faveur des Serbes du Kossovo, elle sest bien garde de faire ressortir les contradictions idologiques internes dans laquelle laffaire kossovare la plaait.

    La question centrale ici, qui est rarement pose, est pourquoi lindpendance du Kossovo est-elle inadmissible ? Est-ce parce quelle est la rsultante dune action des USA, par OTAN interpos, pour simplanter un peu plus dans une rgion europenne gopolitiquement stratgique ? Ou est-ce parce que les Kossovars sont musulmans ?

    Si pour moi, il est vident que la premire rponse est la bonne, il est tout aussi vident que pour les Identaires de France, cest la seconde qui est justifie. Les Kossovars nauraient pas t musulmans, ils auraient applaudi des deux mains la libration dun peuple dfendant son identit , ce que nont pas manqu de faire dailleurs un certain nombre de mouvements identitaires en Belgique, en Bretagne et ailleurs, plus sensibles, pour une fois, aux thses de Yann Four qu celles de Guillaume Faye

    Pour finir, pouriez-vous conseiller 5 ouvrages clefs a lire, 5 sites/blogs a consulter ?

    Cinq ouvrages cest bien peu

    Julius Evola : Les Hommes au milieu des ruines et Rvolte contre le monde moderne.

    Alain de Benoist : Les Ides lendroit.

    Alexandre Douguine : Le Prophte de leurasisme.

    Jean Thiriart : LEurope, un empire de 400 millions dhommes.

    Francis-Parker Yocker : Imperium.

    Cela en fait six !

    Quand aux sites l aussi cest difficile : le portail Eurasia dAlexandre Douguine, le Rseau Voltaire, Alterinfo, Gostratgie et Voxnr, sans oublier Dissonnances. L aussi jen suis six

    Avez vous quelque chose ajouter pour lecteurs du blog Dissonance ?

    Seulement quelques citations mditer Charles Maurras : En politique le dsespoir est btise absolue , Johann Wolfgang Goethe : Au commencement tait laction , Vladimir Illich Oulianov : O il y a une volont, il y a un chemin .

    Source : Blog Dissonance


    : - , Russia.ru


    : , Georgia Times


    - -. , russia.ru


    . " ",


    . Russia.Ru


    : . GeorgiaTimes.TV


    . "-"


    vs.: .


    : . Russia.Ru


    4 : . " 24"

    :
    -
    ()

    (-)

    (-)

    ()
    -
    (-)

    ( )

    ()

    ( )

    ()

    ()
    ...